Afin de mieux comprendre le marketing digital j'ai suivi une mini formation en ligne avec bpifrance universités, le portail de la formation en ligne des entrepreneurs. Ces séquences courtes sont réalisées avec les meilleurs experts, pour aider les entrepreneurs dans le développement de leur entreprise.

Je vous partage les grandes lignes de cette formation. C'est parti !  

Qu'est-ce que le marketing digital ?

Le marketing digital n'est pas uniquement nécessaire pour les grandes entreprises. Un entrepreneur indépendant ou une jeune start-up doit tout gérer. Il faut assurer la mise en place d'une stratégie globale, une présence sur les réseaux sociaux, la création d'un site web et son référencement ainsi que la diffusion de messages publicitaires.

Je me suis lancée en tant qu'auto-entrepreneure il y a un peu plus d'un an. Autant vous dire que je ne savais ABSOLUMENT rien du marketing digital. Ce terme m'était alors totalement inconnu.

Digital marketing

J'ai alors commencé par créer mon site internet après avoir lu des livres sur le référencement et sur WordPress. OK, je vous avouerai que par moment je me suis sentie un peu seule avec mes bouquins. Bien qu'ils étaient accessibles à tous, j'avoue qu'il y a certaines parties que j'ai laissées de côté, incompréhensibles pour moi à ce moment là. 🤔

Heureusement que j'ai pu suivre ensuite des formations grâce à son statut d'artisan.

C'est ainsi que je découvris une partie du web marketing ! Wikipédia le définit ainsi :

Le webmarketing ou netmarketing ou cybermarketing  consiste à améliorer la visibilité et le trafic d'un site Web en utilisant internet comme canal de prospection et à développer une relation durable (fidélisation) avec les internautes utilisateurs ou clients d'un site web et éventuellement des médias sociaux mise en place par le site internet.

Curieuse, avide d'apprendre et perfectionniste, il était évident pour moi que je devais me former. 15 formations en 1 an avec la Chambre des Métiers c'est déjà un bon début, mais c'est loin d'être terminé car maintenant il me faut creuser un peu plus en profondeur. S'il y a bien une chose que je ne supporte pas c'est de ne pas comprendre, et comme je suis tenace je ne lâche rien.​​

Cette formation est en quatre parties, découvrons-là !

Les 5 révolutions digitales

Le numérique offre des opportunités aux entreprises, quelque soit leur taille, leur permettant d'élargir leur marché et de toucher plus facilement leur cible clients.

4 révolutions se sont succédées depuis la création du web en 1991 et la 5ème a commencé.

1ère révolution : les GAFAM

Les GAFAM sont les 5 entreprises géantes qui règnent sur l'univers du digital : Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft. Google est le principal moteur de recherche aujourd'hui.

1er enjeu pour les entreprises : Etre présent et visible sur Google.

2ème révolution : la mobilité avec les smartphones

L'accès à internet s'est développé très rapidement avec les smartphones.

2ème enjeu : Maîtriser la communication mobile.

3ème révolution : les réseaux sociaux

Avec Facebook les internautes deviennent les acteurs du web. Ils créent et partagent des contenus et des avis. L'information devient virale.

3ème enjeu : Maîtriser sa réputation sur le net.

4ème révolution : le e-commerce

L'emblème du e-commerce : Amazon.

4ème enjeu : Intégrer le e-commerce et imaginer de nouvelles pratiques.

5ème révolution : l'internet des objets

De nouveaux objets du quotidien sont connectés. C'est le nouveau territoire de croissance et d'innovation (Exemples : automobile, domotique, commerce de détail).

5ème enjeu : Proposer une expérience mixte, numérique et physique.

L'ensemble des activités de l'entreprise doit être repensé. Il faut également tenir compte du comportement des consommateurs qui évoluent.

D'autre part il faut se prémunir des dangers du net avec les activités illégales et le cyber terrorisme. Avec l'application du RGPD par la législation européenne, les données sont mieux sécurisées et l'utilisation des données personnelles est plus transparente.

Découvrons maintenant les principaux leviers de la communication digitale.

Les 4 grands leviers de la communication digitale

Adresse https site internet

1. Le site internet

C'est le premier moyen pour présenter et promouvoir son entreprise. Il s'agit avant tout d'être visible sur la première page de Google sur les mots, expressions et marque de l'entreprise. Grâce au référencement naturel on peut atteindre cet objectif.

Coût par clic

2. L'achat de mots-clés

En complément du référencement naturel Google permet de générer du trafic vers un site web en achetant des mots-clés via sa plateforme Google Ads.

Lorsqu'un internaute fait une recherche sur le mot-clé que vous avez acheté, Google fera apparaître votre site/annonce au-dessus ou à droite en première page des résultats de recherche.

On parle alors du CPC, le coût par clic. L'annonceur ne paie Google que si l'internaute clique sur sa publicité et arrive sur la page web de l'entreprise.

Médias sociaux

3. La présence dans les médias sociaux

En faisant de la publicité sur Facebook, Linkedin, Twitter, Youtube les entreprises peuvent faire un ciblage selon différents critères (géographique ...). Ici aussi l'annonceur ne paie que si l'internaute clique et arrive sur son site.

Avoir du contenu à forte valeur ajoutée favorise le partage et la viralité de vos posts.

Publicité internet

4. Les bannières publicitaires

Le reciblage publicitaire permet d'afficher des publicités ciblées sur des sites internet dès lors que l'internaute ait fait preuve d'un intérêt particulier pour un produit sur un autre site. L'entreprise intéressée pour mettre en place une telle solution devra choisir un prestataire de reciblage publicitaire.

La relation client

L'accent est mis aujourd'hui sur la gestion de la relation client, le Customer Relationship Manager (CRM) en anglais. Il s'agit de conserver ses clients, les fidéliser et avoir un bon relationnel avec eux.

poignée de mains

Les 4 grandes composantes du CRM

1.

Data warehouse et data science

Pas de panique. 

La bonne connaissance des clients passent par une détection et une centralisation des données les concernant dans un système d'information des entreprises (données comptables, administratives, commerciales ...).

La très grande quantité de données amène à les stocker dans des entrepôts virtuels, les data warehouse.

La data science (modélisation de données) et l'intelligence artificielle permettent d'analyser ces données pour en retirer des infos utiles pour l'action commerciale. On peut ainsi imaginer des stratégies, prévoir le potentiel de développement, l'intérêt des clients ...

L'accès de toutes ces données offre de nombreuses opportunités comme l'amélioration de la relation client.

2.

Les outils de sales force automation

Ce sont des outils de productivité de l'action commerciale qui permettent une gestion automatisée des relances, de l'agenda et avoir un suivi en temps réel des performances commerciales. Ils permettent d'optimiser les performances des commerciaux. Chaque client peut recevoir une proposition commerciale personnalisée.

Les PME peuvent accéder à ces technologies grâce au service de cloud computing.

3.

Le marketing automation

Le marketing peut être automatisé. Des séquences d'emails peuvent être paramétrées et programmées (commande, évaluation de la satisfaction, anniversaire du client, proposition personnalisées). C'est le Trigger marketing.

4.

Le customer service automation

La relation client est enrichie par la technologie. La variété des points de contacts clients (physique, téléphonique, web, email, chat) peut être intégrée dans le système d'information et parfois automatisée.

Les chat bot, robots opérationnels, prennent le relais des humains pour des échanges en dehors des horaires de travail.

Une nouvelle approche commerciale, transparente et fondée sur le consentement du client est nécessaire pour consolider la confiance commerciale.

La digitalisation du commerce


C'est la dernière partie de cet article.


Le e-commerce est le canal de distribution essentiel. Il révolutionne le commerce physique. Tous les secteurs d'activités sont touchés.


Émergence de nouveaux modèles économiques

Le commerce entre particulier (Ebay, Le bon coin) : l'économie de partage se développe très fortement (co-voiturage, hébergements touristiques, formations en ligne ouvertes à tous grâce aux MOOC Massive Online Open Courses).

Des nouveaux consommateurs : les comportement changent. Le consommateur a accès à tout moment, en tout lieu à internet, avec son téléphone mobile et sa tablette.

La distribution se digitalise : le commerce traditionnel doit se réinventer. La grande distribution développe de nouveaux services comme le drive.

Dans 8 cas sur 10 la décision d'achat se détermine après une consultation sur le web !

Restons en contact ! Retrouvez-moi sur :  ​Facebook  |  Linkedin

Valérie Trienpont

Valérie Trienpont

Assistante indépendante j'accompagne avec sérieux et authenticité les entrepreneurs dans la gestion et la communication de leur activité, afin de leur faire gagner du temps pour qu'ils se concentrent pleinement à leur activité.

Ma mission : vous assister dans votre quotidien pour vous faciliter la vie.

N'hésitez pas à me laisser vos commentaires !  🙂 

Pourquoi le marketing digital est important ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.