La puissance de la communication web pour les entrepreneurs : média, internet, réseaux sociaux, téléphone portable

Aujourd’hui, plus que jamais, la communication web est un réel atout pour les entrepreneurs. Il est nécessaire d’être présent sur le web, quelle que soit la taille de l’entreprise. Tous les entrepreneurs n’ont pas de site web et/ou n’utilisent pas les réseaux sociaux, c’est dommage. Car pour gagner en visibilité, pour atteindre plus de prospects, et trouver de nouveaux clients, le web est LA solution. Cela demande des connaissances et du temps, ce que tout entrepreneur n’a pas forcément. La solution, c’est de déléguer. Oui, mais à qui ? 3 options s’offrent à vous : faire appel à une assistante indépendante, ou solliciter l’aide d’un gestionnaire des médias sociaux ou d’un community manager.

More...

Soyons clairs, il s’agit de 3 métiers bien distincts. Pourtant ils ont tendance à être confondus. Ne cherchez pas une personne qui pourrait tout vous faire. C’est comme si vous demandiez à un maçon de s’occuper de votre électricité.

Mais avant de vous les présenter, je vous explique pourquoi la communication web est importante dans la gestion de votre entreprise.

Pourquoi utiliser les réseaux sociaux ?

Ludovic Salenne de l’agence SLNWeb explique dans l’un de ses articles pourquoi l’utilisation des réseaux sociaux est essentielle en B2B.

Il énonce 6 raisons à cela. Ils servent à :

  • Faire de la veille sur son marché en temps réel.
  • Comprendre l’acheteur en B2B.
  • Fidéliser les clients.
  • Renforcer son image de marque : ils augmentent la visibilité et la notoriété de l’entreprise.
  • Acquérir du trafic, améliorer le référencement de son site web pour optimiser son positionnement dans les moteurs de recherche.
  • Effectuer une meilleure prospection.

Je vous partage l'article de Ludovic Les médias sociaux : c'est quoi et pourquoi les utiliser.

Merci Ludo pour la référence du livre de Guy Kawasaki, à lire sans modération.

J’espère que vous en êtes convaincu.e. vous aussi.  😃

Voyons à présent comment communiquer efficacement sur les réseaux sociaux.

Les 5 points clés pour votre communication digitale

La première étape avant de se lancer dans toute communication est de bien définir sa stratégie digitale, qui demande des compétences en marketing.

Un expert en marketing digital peut vous y aider. J’ai fait appel dernièrement à l’un d’entre eux pour travailler sur ma stratégie.

Celle-ci se décompose en plusieurs étapes :

Définir sa cible  🎯

L’objectif ici c’est de définir sa cible et de bien la connaître. On parle aussi de persona en marketing. L’idée c’est de savoir quels réseaux sociaux elle utilise, de connaître ses centres d’intérêt, ses problématiques, les questions qu’elle se pose...

Le point essentiel à retenir c’est que VOUS devez communiquer pour elle. Votre communication web doit impérativement être pensée et rédigée pour votre cible. Vous pourrez ainsi définir le type de contenu que vous souhaitez partager.

Définir ses objectifs 📈

Quels sont vos objectifs ? On pense aussitôt au chiffre d’affaires à développer. Il faut aller un peu plus loin dans sa réflexion. Combien de nouveaux clients souhaiteriez-vous ? Quel chiffre d’affaires ? À quelle date ?

Vous pourrez alors définir votre plan d’action pour atteindre vos objectifs. Vous analyserez ainsi vos performances avec des indicateurs pour réajuster votre stratégie si besoin.

Je ne suis pas experte en la matière, cela relève du domaine du marketing. Mais je reste dans le contexte de cet article, car pour une bonne communication web il faut obligatoirement passer par une bonne stratégie. Faites-vous aider par un expert si vous ne maîtrisez pas le sujet, vous y verrez plus clair pour atteindre vos objectifs.

Choisir les bons réseaux sociaux 

Il n’est pas nécessaire d’être présent sur tous les réseaux sociaux. LA règle c’est d'être constant. Il est inutile de créer des comptes partout si vous ne postez pas de manière régulière.

Chaque réseau social présente ses spécificités, son audience et ses styles de contenus. On n’utilise pas Facebook comme LinkedIn ou Pinterest.

Vous devez choisir les réseaux sociaux les plus pertinents pour vous, en fonction de vos objectifs, de votre marché et de votre persona.

Sans tous les détailler, je vous présente brièvement ceux que j’utilise pour mon activité :

  • Facebook : je parle ici d’une page pro et non d’une page perso. Facebook est le premier réseau social utilisé au monde. Il est essentiel, à mon sens, d’y être présent. Cependant, il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Car la portée des publications est faible, à moins de passer par de la publicité (donc payant). Votre page est importante, car elle donne des informations précieuses sur vos horaires, vos produits / prestations. Vous partagez vos articles, vos actualités, vos connaissances…
  • Linkedin : c’est LE réseau social professionnel par excellence. Quel que soit votre statut, il est parfait pour développer votre réseau, trouver de nouveaux contacts ainsi que de nouveaux clients. C’est un outil puissant pour prospecter efficacement, à condition de bien savoir l’utiliser. Il ne s’agit pas simplement d’optimiser son profil pour se dire que le tour est joué. Il faut ensuite identifier les prospects pour les convertir ensuite en client. Pour cela, il y a toute une stratégie à mettre en place.
  • Pinterest :  C’est un réseau social considéré plutôt comme un « moteur de recherche ». C’est l’équivalent de Google en images, mais qui apporte vite des abonnés et de la visibilité sur votre site internet. Il permet aux utilisateurs de trouver des idées, de l’inspiration sur des sujets qui les intéressent. Vous y partagez vos articles de blog et vous renforcez votre identité visuelle. En peu de temps, vous augmentez le trafic vers votre site web et vous obtenez des abonnés. Il est simple d’utilisation, l’idéal c’est de se connecter tous les jours, conseils reçus d’une blogueuse spécialisée sur Pinterest.

Ce sont donc les 3 réseaux sociaux que j’utilise. C’est un travail chronophage d’être constant. Comme je l’ai dit, il est préférable de se limiter à 1 voire 2 réseaux sociaux. Pinterest vient en complément. Dès que je publie un article, je crée une épingle avec un visuel selon ma charte graphique, je mets un descriptif de l’article et j’ajoute le lien de celui-ci sur mon site. Rien de plus simple. Les utilisateurs voient l’épingle et s’ils cliquent dessus ils basculent sur l’article dans le site, en générant du trafic.

Vous pouvez choisir d’utiliser Instagram (plus centré sur le visuel), Twitter, pour relayer plus rapidement l’actualité de votre business, ou YouTube pour les vidéos. C’est à vous de définir le réseau social le plus approprié pour vous en fonction de votre cible.

Définir sa ligne éditoriale  ✍️

Que faut-il publier sur les réseaux sociaux ? Je suis sûre que vous vous êtes posé cette question plusieurs fois. C’est un peu le problème de la page blanche pour les écrivains. 🤔

Cela m’arrive encore de me demander quoi publier, mais le travail sur ma stratégie digitale m’a véritablement aidé. Mon site internet tourne autour de mots clés principaux. Gravitent autour mes articles de blog, proches de mes thématiques et des problématiques de mon persona.

Tenir un calendrier éditorial

Bien communiquer sur les réseaux sociaux implique d’être régulier dans vos publications.

Avec un calendrier éditorial sur l’année, vous avez une meilleure visibilité de tous vos posts. Listez les différents thèmes que vous souhaitez publier, comme des citations, vos articles, ceux d’autres blogs, votre actualité, des conseils ou astuces, des outils…

Il est nécessaire de faire de la veille sur sa thématique, sur celle de son persona, ses concurrents… afin d’être informé sur l’actualité, pour avoir des idées d’articles si l’on tient un blog. Pour cela, vous pouvez vous aider de Google Alerts, de Pinterest.

Pour mon calendrier éditorial, j’utilise Trello. À chaque publication, je crée une carte que je place dans le bon mois, en indiquant à quelle date elle est publiée. J’y intègre un visuel. En parallèle, je tiens un tableau Excel avec les dates et les titres de mes posts.

Vous me direz que je fais deux fois la même chose, mais non ! Chaque semaine et chaque mois, j’analyse mes résultats pour chaque post. J’identifie ce qui marche ou pas, pour modifier et progresser. J’analyse les résultats de mes posts, j’y indique le nombre d’interactions, de commentaires.

Comme le dit si bien Ludovic Salenne, « les réseaux sociaux évoluent très vite et pour rester efficace, vous n’avez pas d’autres choix que d’analyser régulièrement vos actions pour adapter votre stratégie à ces évolutions ».

À lire, mon premier article sur le calendrier éditorial qui vous explique ses avantages, vous donne des conseils et présente différents outils pour le créer.

Utiliser uniquement les réseaux sociaux n’est pas suffisant pour être visible sur internet et gagner de la crédibilité. Avoir un site internet est indispensable pour présenter ses produits ou ses services, tenir un blog c’est encore mieux.

La gestion de votre site web pour obtenir du trafic

Avoir un site web

LE conseil que je vous livre, si vous n’en avez pas encore un, c’est de faire appel à un professionnel dans la création de sites web, afin d’avoir un site web rapidement et fiable. Vous pourrez l’étoffer avec le temps, rajouter des pages, les améliorer, travailler les visuels, créer un blog. Le principal c’est d’avoir les pages principales bien référencées et paramétrées.

Pourquoi je vous dis cela ? Il y a deux ans et demi, je n’y connaissais strictement RIEN dans la création de sites internet. J’ai acheté des bouquins d’experts : Olivier Andrieu pour le référencement, Daniel Roch ou encore Simon Kern pour WordPress. J’étais excitée à l’idée d’apprendre et de me lancer en tant qu’indépendante.

MAIS, que de temps perdu ! J’ai dû souvent faire face à des termes trop techniques, à des manipulations parfois délicates pour la novice que j’étais.

Puis, j’ai découvert Lycia Diaz du blog La Webeuse, experte de WordPress. Grâce à elle et à son « guide ultime WordPress », j’ai réussi à créer mon site. À cette époque-là, je n’avais pas les moyens d’investir et de faire appel à un professionnel.

Faites appel à un expert si vous le pouvez. WordPress est le premier CMS (content management system) le plus utilisé au monde. Il représente 39 % des sites au monde. Beaucoup d’entrepreneurs, spécialisés dans la création de sites internet, proposent leurs services.

Ce que vous pourriez déléguer 🤝

Tout comme les réseaux sociaux, avoir un site internet signifie de l’alimenter régulièrement. Cela implique de retravailler chaque page, chaque article, de publier de nouveaux articles, d’optimiser le SEO, les images.

Écrire un article prend du temps, il y a tout un travail sur la forme : visibilité, typographie, longueur. Il y a ensuite la qualité de l’écriture avec les tournures de phrases, les styles, l’orthographe, la grammaire…

Vous verrez au paragraphe suivant qu’il faudra aussi optimiser l’article pour le SEO.

Pour que l’article soit agréable au lecteur, il y a l’aspect visuel à prendre en compte, ce qui implique de trouver une ou plusieurs images à intégrer dans l’article. Ces images devront être elles aussi optimisées pour prendre le moins de place possible, ce qui ralentirait la vitesse du site.

Pour finir, il y a la partie partage de votre article sur vos réseaux sociaux. Donc pour en faire la promotion il faut écrire un texte pour intéresser le lecteur, créer un visuel, mettre une épingle sur Pinterest.

Plus vous aurez d’articles optimisés sur votre blog et plus Google vous remontera dans les résultats de recherche.

Votre article doit être travaillé d’un point de vue du SEO, c’est-à-dire contenir vos expressions clés. Celles-ci doivent être présentes dans les titres, les sous-titres, les paragraphes, dans les titres des images, et dans la balise description.

Dernier point à travailler : le maillage interne.

Lycia Diaz le définit ainsi : « Le maillage interne consiste à créer des liens qui relient les publications de votre site entre elles. Il permet à votre lecteur de se rendre sur des contenus connexes et d’augmenter le temps resté sur votre site, ce qui envoie de “bons signaux” à Google. C’est un incroyable atout pour votre référencement naturel ».

Je vous recommande de lire à ce sujet l'article de Thierry Dubois pour savoir comment optimiser le maillage interne.

Passons à présent sur ce qui différencie les assistantes indépendantes des gestionnaires des médias sociaux et des community managers.

Elle n’intervient ni dans la création d’un site web ni dans l’élaboration de la stratégie digitale. Tout ce travail doit être fait en amont.

Les assistantes indépendantes sont là pour vous faire gagner du temps, par exemple :

  • en publiant vos posts sur les médias sociaux, selon votre calendrier, et en règle général, une fois que vous avez fait une ébauche de texte à transmettre. Elles créent des visuels et des épingles pour accompagner les textes.
  • la relecture et la mise en page pour vos articles de blog, en optimisant les images et les titres pour le SEO.
  • avec la recherche de prospects qualifiés sur LinkedIn pour étendre votre réseau.
  • en vous aidant dans l’établissement d’un calendrier éditorial pour que vous ayez une visibilité de vos publications sur l’année.
  • avec la mise à jour des contenus sur votre site web…

Certains diront que cela pourrait relever du domaine du gestionnaire de médias sociaux, ou de celui du community manager. À chacune de connaître ses limites pour ne proposer uniquement que des services qu’elle maîtrise.

Son rôle est d’animer et de développer les réseaux sociaux d’une entreprise au quotidien. Ses actions sont déterminées par une stratégie des médias sociaux définie à la suite d’un audit.

Personne la mieux placée pour analyser et mesurer les résultats de vos différents réseaux sociaux, le gestionnaire des médias sociaux joue également un rôle central dans le suivi et l’ajustement de votre stratégie.

Il ou elle s’occupe des tâches suivantes :

  • analyse des données,
  • campagnes publicitaires,
  • copywriting,
  • veille sur les différentes plateformes,
  • optimisation des comptes de médias sociaux,
  • rédaction d’une stratégie marketing,
  • création et mise en place de tunnels de vente,
  • SEO (Search Engine Optimization, ou référencement naturel), SEM (Search Engine Marketing : marketing exercé sur les moteurs de recherche), UX (expérience utilisateur).

Dernière partie de cet article, le ou la community manager est chargé(e) de créer et de fédérer une communauté d’internautes autour d’un intérêt commun. Sa mission consiste à développer et à gérer la présence d’une organisation (marque, association, produit…) sur Internet.

Il ou elle a pour missions principales de :

  • Faire de la veille informationnelle et concurrentielle.
  • Développer la visibilité de la marque en alimentant les réseaux sociaux avec différents types de contenus (d’experts, promotionnels et émotionnels). L’objectif est de créer de l’engagement pour susciter de l’interaction avec les fans.
  • Connaître la ligne éditoriale de l’entreprise pour créer du contenu.
  • Être en relation avec les blogueurs dans le même secteur d’activité que l’entreprise.
  • Gérer la relation avec les clients et les prospects.
  • Veiller sur l’e-réputation de la marque afin de détecter de possibles insatisfactions sur les blogs et les forums.
  • Organiser des évènements : création de concours, retranscription d’un live sur les réseaux…
  • Faire du SEO afin d’optimiser les articles qu’il a écrits.
  • Définir la stratégie de communication, fixer des objectifs tels que le nombre d’abonnés, le positionnement, le nombre de conversions.

Il s’agit ici d’avoir, encore une fois, une stratégie claire et bien définie en amont. Le community manager doit être parfaitement équipé pour être efficace et gagner un maximum de temps au quotidien.

Le mot de la fin

Vous l’aurez compris, les réseaux sociaux demandent un investissement considérable en temps.

Avec une bonne stratégie digitale, et en communiquant de manière régulière, vous gagnerez en visibilité, renforcerez votre notoriété et augmenterez votre chiffre d’affaires avec de nouveaux clients.

Chaque réseau à ses spécificités, il est important de définir au préalable lesquels vous souhaitez employer. Pour cela demandez-vous sur quels réseaux sociaux est votre cible ? Rien ne sert de vouloir tous les utiliser, comme nous l’avons vu, ce serait une perte de temps et vous ne gagnerez pas en efficacité.

Avoir un site internet et tenir un blog est un must en plus d’utiliser les réseaux sociaux. En partageant vos articles sur vos réseaux, vous améliorez votre visibilité sur votre site web. Tout est une question de RÉGULARITÉ et de qualité de contenu pour être bien référencé par Google.

Ne passez pas à côté de cette opportunité.

Si vous n’êtes pas familier avec tout cela, vous pouvez déléguer et choisir de faire appel à une assistante indépendante, à un gestionnaire des médias sociaux ou à un community manager. Ces 3 métiers ont tendance à être confondus, j’espère qu’au travers de cet article vous y verrez plus clair.

Au plaisir d'échanger avec vous ! 😀

Vous avez besoin d'une personne de confiance et expérimentée pour vous assister en :

  • gestion administrative et financière,
  • en communication Web.

Bénéficiez d'une séance découverte. Nous parlerons de vos besoins.

Valérie Trienpont Assistante indépendante
La puissance de la communication web pour les entrepreneurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.