Factures : Tout savoir sur les mentions obligatoires et les délais de paiement

Mentions obligatoires sur les factures

Connaissez-vous toutes les mentions obligatoires sur les factures, et les différents délais de paiement ?Une facture est un document obligatoire du processus d’achat-vente. C’est une pièce justificative en matière comptable, juridique et fiscale. Elle est soumise à un formalisme précis et doit comporter des mentions obligatoires, sous peine d’amende.Dans cet article, vous avez la liste complète des mentions obligatoires pour les factures destinées aux professionnels et aux particuliers.Vous avez également les sanctions en cas de non-respect de ces obligations, les différents délais de paiement et pénalités de retard, ainsi que d’autres informations utiles. Continue Reading

Gestion financière : comment s’organiser et se faire aider ?

Comment s'organiser et se faire aider en gestion financière ?

Toute société, tout entrepreneur doit gérer ses finances de manière rigoureuse. C’est crucial pour son succès et la pérennité de son activité. Les grosses entreprises ont leur propre service comptable et font appel à un cabinet d’expertise comptable pour la validation et la certification de leurs comptes.Les petites structures peuvent également tenir leur comptabilité. Mais, si elles souhaitent faire appel à un intervenant externe, faute de ressources, elles doivent obligatoirement faire appel à un expert-comptable inscrit au tableau de l’Ordre (Ordonnance de 1945).Cependant, l’entrepreneur peut faire appel à une assistante indépendante pour préparer les éléments comptables, en vue de les transmettre à son expert-comptable. Il est alors préférable que celle-ci ait un minimum de connaissances en comptabilité. Continue Reading

Facturation électronique obligatoire pour le B2B à compter de 2023

La facture électronique, envoi dématérialisé des factures

Le gouvernement va généraliser la facturation électronique à partir de 2023 pour les grandes entreprises et au plus tard en 2025 pour les TPE et PME.Les factures électroniques remplaceront complètement les factures papiers dans les échanges B2B.Découvrez les caractéristiques de la facturation électronique, ses avantages, ainsi que les objectifs de l’administration fiscale. Continue Reading

Mettre en place Chorus Pro pour la dématérialisation des factures

Utiliser Chorus Pro pour la dématérialisation des factures

Chorus Pro, l’outil de dématérialisation des factures, obligatoire pour tousA compter du 1er janvier 2020, les TPE de moins de 10 salariés se verront dans l’obligation d’utiliser Chorus pro pour la dématérialisation des factures via le portail Chorus Pro. Cette obligation vous concerne si vous comptez parmi vos clients l’Etat, des collectivités locales, des hôpitaux, des établissements publics.Le portail internet Chorus Pro permet de dématérialiser gratuitement et de façon sécurisée vos factures destinées à vos clients du secteur public.  Continue Reading

Comment numéroter ses factures ?

Mon article précédent parlait des mentions obligatoires à mentionner sur vos factures avec la nouvelle réglementation au 1er octobre 2019. Lire l’articleAujourd’hui je vous parle plus précisément de la numérotation des factures. Vous vous en doutez, celle-ci est également réglementée par le Code Général des Impôts (CGI) et le Code de Commerce (CDC). ! J’attire votre attention sur le fait que vous devez être vigilant quant à la numérotation de vos factures, notamment en cas de contrôle fiscal ! Continue Reading

Actualité fiscale et sociale au 1er janvier 2019

L’ actualité fiscale et sociale à retenir en ce début d’année :  Actualités fiscales :  Actualités sociales : Taux de l’intérêt légal applicable au 1er semestre 2019 Pour vos relations B to B, vous devez stipuler dans vos CGV le taux d’intérêt des pénalités en cas de retard de paiement. Depuis le premier semestre 2019, le taux de l’intérêt légal est de 0,86%. Le taux d’intérêt prévu par les CGV correspond généralement au taux de refinancement semestriel de la Banque centrale européenne (BCE) en vigueur au 1er janvier ou au 1er juillet, majoré de 10 points : ⇒ soit 10 % (0,00 + 10) pour les pénalités dues à partir du 1er janvier 2019. Il peut être moins élevé sans toutefois être inférieur au taux minimal de 2,58 % (3 x 0,86%). Ce taux s’applique sur le montant TTC de la facture. Ces pénalités de retard sont exigibles de plein droit

Le médiateur des entreprises

Faites appel au médiateur des entreprises en cas de litige ! Le médiateur des entreprises est un dispositif gratuit, rapide et confidentiel pour résoudre un litige entre entreprises (de la TPE au grand groupe) ou entre une entreprise et une entité publique, grâce à l’intervention d’un tiers neutre, un médiateur. Le médiateur facilite la négociation mais ne propose pas de solutions. Celles-ci doivent venir des parties elles-mêmes. Une fois l’accord trouvé, un protocole d’accord est signé entre les deux parties. Ses missions s’articulent autours de trois axes : résoudre les conflits commerciaux, acheter responsable, faciliter l’innovation. Depuis 2010, 10 000 entreprises et acteurs publics ont fait appel au médiateur. Quand faire appel au médiateur des entreprises ? en cas de retard, d’impayé de la part d’un client, en cas de litige quant à l’exécution d’un contrat, si vous rencontrez un problème avec une commande publique, s’il y a rupture de

Seuil de rentabilité

Définition du seuil de rentabilité (SR) Le seuil de rentabilité correspond au niveau du CA à réaliser afin d’avoir un résultat nul. Au-delà de ce seuil l’entreprise réalisera des bénéfices, c’est-à-dire que son CA sera supérieur à ses charges. Les charges sont de deux sortes : les charges fixes qui correspondent aux dépenses récurrentes, même si vous ne réalisez pas de CA : loyers, salaires, charges sociales, assurance … les charges variables qui dépendent du volume d’activité de l’entreprise : achats de marchandises / de matières premières, frais de transports … Calcul du seuil de rentabilité Voici la formule : Exemple : Charges fixes : 15 000 € / an Charges variables : 20 € / produit Produits vendus : 1 200 produits vendus / an Prix de vente par produit : 80 € Calculer le seuil de rentabilité. Calculons le taux de marge : CA : 1 200 x